SUIVEZ-NOUS !

PARTENAIRES ET MÉCÈNES

Les Amis du MAM remercient chaleureusement ces partenaires et/ou mécènes qui contribuent régulièrement à nos actions.

AMIS DU MAM

Rejoignez les 400 adhérents et aidez-nous à soutenir le Musée d'Art Moderne de Troyes. Agir et soutenir avec nous est une aventure passionnante quand l'art et la culture sont au centre de nos actions !

NOS ACTUALITÉS

Conférences, ateliers découvertes pour enfants, voyages et actualités culturelles

 

ENTRONS AU MUSÉE !

Copyright © 2020 AMIS DU MAM TROYES - contact@amisdumamtroyes.fr - Mentions légales

Les conférences ont lieu à l'Auditorium du musée d’Art moderne.
L'entrée est libre et gratuite dans la limite des 50 places disponibles.
La sécurité de tous est assurée dans le respect des directives gouvernementales et municipales sur le covid-19.

CLIQUEZ SUR LA CATÉGORIE QUI VOUS INTÉRESSE OU CLIQUEZ SUR TOUS POUR VOIR TOUTES NOS ACTUALITÉS.

VOUS POUVEZ FAIRE AUSSI UNE RECHERCHE PAR MOTS CLÉS.

Nouveau don au musée d'Art moderne de Troyes

02/02/2021

Nouveau don au musée d'Art moderne de Troyes

Galérie Pierre, Paris 1953, de gauche à droite, Riopelle, Germain, Vieira da Silva, Pierre Loeb, Mathieu, Zao Woo-ki

Et pour commencer l’année… une bonne nouvelle !
Vous l’avez peut-être lu (Press’Troyes janvier 2021), une généreuse personne a fait un don au musée d’Art moderne de Troyes, d’un tableau de :
Maria Elena Vieira da Silva (1908-1992)
« les Bords de la Tamise » (ou « La Plaine »)
Huile sur toile 41x75 cm
1954

Née en 1908 à Lisbonne, Maria Elena Vieira da Silva fut très tôt, par sa famille, sensibilisée aux pratiques artistiques.
Installée en 1928 à Paris, elle y suit des cours de sculpture auprès d’Emile-Antoine Bourdelle et Charles Despiau ; puis développe sa formation en peinture et gravure auprès d’artistes tels Fernand Léger, Joaquin Torres Garcia, Roger Bissière, étudiant la composition de la surface, l’espace perspectif. Elle fréquente également, et notamment, Pierre Bonnard, retenant là, la construction par la touche colorée.
Sa première exposition a lieu en 1933 à la galerie Jeanne Bucher.
Elle avait épousé en 1933 l’artiste hongrois, Arpad Szenes, et en 1940, fuyant la guerre, ils s’exilent au Brésil pour revenir à Paris en 1947. Elle deviendra alors une figure majeure de la Nouvelle Ecole de Paris, groupe non constitué et aux aspirations très diverses (Serge Poliakoff, Hans Hartung, Jean Paul Riopelle, Jean Bazaine, Maurice Estève, Pierre Soulages…).
Elle approfondira une recherche originale, une quête personnelle introspective, dépassant la problématique abstraction-figuration. En effet, sur des emprunts au monde réel, tels qu’en témoignent le titre de nombreuses œuvres (Les Tisserands, la Bibliothèque, Filet, mais également Naufrage, Incendie…), sa grille « cubiste » aux formes fragmentées, ses espaces labyrinthiques révèlent une recherche tant de perception que de réflexion sur l’espace. Lente « décantation » qui la portera vers plus d’abstraction et où lumière et couleurs, nuances colorées s’affirmeront primordiales (ainsi pour exemple de 1983-1986 : Issue lumineuse).
Le tableau offert au musée saura s’accorder, dialoguer avec ceux de Roger Bissière, Nicolas de Staël, résonner avec Big Ben (1906) d’André Derain… et accompagner les œuvres des artistes femmes de la collection Pierre et Denise Lévy, de Suzanne Valadon à Parvine Curie et Isabelle Monod.
Un plaisir, des plaisirs que nous saurons, ô combien, apprécier et partager.

Christine Leduc

VACANCES DE FEVRIER Viens, on va flâner au jardin du musée d'Art moderne de Troyes !