Bienvenue sur le site de l'association des Amis du Musée d'Art Moderne de Troyes
Amis Musée d'Art Morderne TROYES
Musée d'Art Morderne

Raoul DUFY

(Le Havre, 1877 – Forcalquier, 1953)

Contraint d’arrêter ses études  à l’âge de quatorze ans, Raoul Dufy travaille le jour dans une maison d’importation de café au Havre et, le soir, suit les cours de Charles Lhuillier où il rencontre Othon Friesz. Ses premières œuvres sont des aquarelles académiques représentant des paysages, des portraits et des autoportraits.

S’installant à Paris en 1900, Raoul Dufy s’intéresse au fauvisme. A travers cette expérience, sa thématique joyeuse s’enflamme dans ses premières réalisations autonomes, auxquelles fait suite une approche très personnelle de Cézanne puis des cubistes. Cependant, Raoul Dufy n’adhère jamais aux mouvements d’avant-garde de son époque. La découverte de la Méditerranée, des champs de courses et des salles de concert se manifeste chez lui en liaison avec la découverte d’un style cursif, télégraphique, rythmique. En 1910, il imprime quelques gravures sur bois sur des tissus qui l’amènent à rechercher de nouvelles formes décoratives, caractérisées par l’apparente facilité de la touche, qui ont la grâce des miniatures orientales.

Coloriste exquis, Raoul Dufy est également un excellent dessinateur, capable de faire vibrer d’innombrables touches qui rejoignent l’arabesque, pleines de fraîcheur et de vivacité. En 1937, il réalise le décor de La fée électricité pour le pavillon de l’Electricité de l’Exposition universelle, puis pour le Palais de Chaillot.

(Emmanuel BENEZIT, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays par un groupe d’écrivains spécialistes français et étrangers, [Paris],  Gründ, 1976)

(Encyclopédie de l’Art, Le livre de poche, Encyclopédies d’Aujourd’hui, 1986)

<< Retour