Bienvenue sur le site de l'association des Amis du Musée d'Art Moderne de Troyes
Amis Musée d'Art Morderne TROYES
Musée d'Art Morderne

Georges BRAQUE

(Argenteuil, 1882 - Paris, 1963)

Installé avec sa famille au Havre en 1890, Geoges Braque s’inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts où il fait la connaissance de Raoul Dufy et d’Othon Friesz. En 1900, il s’installe à Paris et commence ses recherches artistiques à travers ses premiers tableaux représentant des paysages impressionnistes aux couleurs sombres. A partir de 1904, il s’oriente vers le fauvisme. La découverte des œuvres de Paul Cézanne en 1907 et sa rencontre avec Pablo Picasso le conduise vers le cubisme. Ses œuvres sont alors principalement des natures mortes. En 1911, Georges Braque introduit dans ses peintures des éléments nouveaux comme des lettres de l’alphabet, des clous, des trompe-l’œil. C’est au cours de cette période qu’il créé ses premières « sculptures-constructions cubistes » et utilise du papier collé, puis du collage qui lui permettent de retrouver une gamme plus colorée et de dissocier couleur et forme. Après une interruption suite au déclenchement de la Première Guerre mondiale, il reprend son travail, enrichissant sa thématique appliquée dans ses natures mortes de nouveaux sujets. Après 1940, il privilégie le problème de l’organisation de l’espace et de la distance entre les objets dans les séries Billards (1944-1949), des Ateliers (1948-1950) et des Oiseaux (1955-1963). Cette même année, il réalise le plafond pour la salle des Etrusques au Louvre. Parallèlement à son activité picturale, il s’essaye à la sculpture en bronze et à la gravure. (Encyclopédie de l’Art, Le livre de poche, Encyclopédies d’Aujourd’hui, 1986)

<< Retour